La Macédoine du VIe siècle avant J. C. à la conquête romaine

La Macédoine du VIe siècle avant J. C. à la conquête romaine

La Macédoine du VIe siècle avant J. C. à la conquête romaine
Formation et rayonnement culturels d’une monarchie grecque

L’ascension de la Macédoine comme puissance hégémonique du monde grec grâce à un instrument militaire incomparable forgé par ses rois est connue depuis longtemps. Les découvertes archéologiques de ces dernières décennies ont révélé des aspects inconnus de la Macédoine : elle n’était pas seulement une puissance militaire, mais aussi un État doté d’une organisation politique originale, ainsi qu’un centre de création très actif dans divers domaines de la culture grecque. Organisé en marge de l’exposition « Au royaume d’Alexandre le Grand. La Macédoine antique » du musée du Louvre, le colloque dont les actes constituent ce volume a eu lieu à l’Institut national d’histoire de l’art et au musée du Louvre les 2 et 3 décembre 2011. Il a mis en lumière les origines et le développement de ce centre de production artistique original : comment s’est-il constitué ? Quel fut le processus de son développement ? De quelles influences venant des contrées du pourtour méditerranéen a-t-il tiré parti ?

On sait qu’après Alexandre, une partie importante du monde antique devint politiquement et militairement « macédonienne ». Mais, dans le monde hellénistique, quelle fut la part du rayonnement culturel et artistique de la Macédoine ? Pour répondre à ces questions, les relations culturelles que la Macédoine entretenait avec la Grèce des cités, l’Asie Mineure et l’Égypte sont envisagées et un intérêt particulier est porté à la partie occidentale du bassin méditerranéen.