Photo de Nicolas Baker

Revue archéologique

Fondée en 1844, la Revue archéologique est le plus ancien périodique scientifique français consacré à l’archéologie. Très lu en France et à l’étranger, il constitue une référence sur le plan international. Son domaine d’élection est l’Antiquité classique – Grèce, Rome et civilisations périphériques, de l’Italie étrusque à l’Asie centrale. Servie par une illustration de qualité, la revue s’intéresse à tous les domaines de la recherche : géographie historique, architecture et urbanisme, sculpture, peinture et céramique, artisanat.
La Revue archéologique n’est l’organe ni d’une institution ni d’une école et son indépendance rédactionnelle est totale : le seul critère est celui de la qualité et de l’originalité de la recherche, comme le démontrent le haut niveau et la diversité de ses collaborateurs.
La revue bénéficie du soutien de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS et du Centre national du livre.

Les propositions d’articles devront être envoyées à : francois.baratte[at]sorbonne-universite.fr et à revue.archeologique[at]cnrs.fr

La revue est consultable sur :
Cairn (depuis 2001, sur abonnement pour les deux dernières années, en libre accès pour les fascicules précédents) ;
JSTOR (collection complète avec barrière mobile de 4 ans) ;
Gallica (de 1844 à 1949, en libre accès).

La Revue archéologique est éditée par les Presses universitaires de France – Humensis.
Retrouvez l'actualité de la revue sur Twitter (@RArcheologique).

La revue est référencée sur Mir@bel, Sherpa-Romeo et ERIH-plus.

La politique de dépôt en archive ouverte de la revue est précisée dans le document de recommandations aux auteurs.

Pour plus d'informations, voir :
Équipe éditoriale
Recommandations aux auteurs