Le roi et le fleuve

Le roi et le fleuve

Cet ouvrage explore les liens singuliers et pluriels qui ont uni, dans le monde antique, la personne royale et le(s) fleuve(s). Plus qu’une simple délimitation territoriale physique, le fleuve pouvait marquer une frontière politique, militaire, religieuse ou encore symbolique que les rois cherchèrent fréquemment à contrôler ou à franchir. Le cours des fleuves offrait par ailleurs une scène d’exception pour la mise en scène ostentatoire du pouvoir et de nombreux souverains utilisèrent ce théâtre naturel dans la construction de leur image.

Axes de communication majeurs, les fleuves jouaient un rôle structurant dans l’organisation des territoires et, à ce titre, occupèrent également une place prépondérante dans les politiques royales.

Par le biais des regards croisés de dix-sept spécialistes appartenant à divers horizons (domaine syro-mésopotamien, Égypte, monde romain, Asie centrale, Inde, Chine), ces différentes thématiques sont abordées dans le présent volume à partir de sources textuelles, iconographiques et archéologiques datées entre le IIIe millénaire av. J.-C. et le VIIe siècle apr. J.-C.


Colloque du groupe Fleuves et territoires organisé dans le cadre du Laboratoire d’Excellence Dynamiques territoriales et spatiales (LabEx DynamiTe ANR-11-LABX-0046), tenu à Nanterre les 16 et 17 décembre 2015 sous la direction d’Aline Tenu et de Marine Yoyotte.