Photo de Nicolas BAKER

Blogs et carnets de recherche

ArchéoFab - Archéologies du Bassin Parisien  fabrique numérique pour l'archéologie

Le programme Archéologies du Bassin Parisien se définit comme une structure fédérative où les acteurs se regroupent autour de la mise au point de méthodologies, d’outils et la construction de bases de données de référence pour les études historiques et archéologiques. Ces outils mobilisés dans le cadre de projets spécifiques doivent permettre d’étudier les interactions spatiales sur la longue durée perçues à travers les productions spatiales (réseaux, trames, localisation des établissements, distribution des productions, limites administratives, etc.) et aboutir à la production de référentiels d’études ouverts et disponibles pour la communauté des acteurs du territoire.
Rédacteur en chef : Laurent Costa (ArScAn)


ArchéoEnv - Archéologies Environnementales

L’équipe ArScAn – Archéologies Environnementales regroupe  des archéologues, des archéozoologues, des archéobotanistes, des géoarchéologues et des archéogéographes. L’essentiel de notre activité se déroule en France (programme Bassin parisien, et figure 1), et également en Europe (Croatie, Grande-Bretagne, Grèce, Portugal, Roumanie, Russie…) ainsi que dans d’autres continents (Groenland, Guyane, Israël, Niger, Mexique, Tunisie) dans le cadre de programmes internationaux. Cette diversité d’opérations de recherche constitue une grande richesse scientifique grâce aux échanges entre membres de l’équipe et doctorants lors des réunions mensuelles permettant prochainement de construire au sein même de l’équipe des programmes pluridisciplinaires. Ces réunions de travail seront accompagnées par des séminaires « master – doctorat» organisés par l’Université Paris 1 et par les réunions des thèmes transversaux d’Arscan. En dehors de l’UMR, l’équipe renforcera ses collaborations avec les acteurs de l’archéologie préventive, en particulier l’INRAP, dans le cadre de programmes régionaux, nationaux (ANR) et internationaux. Responsable : Michelle Elliott (ArScAn)


ArcheoNum L’archéologie dans les humanités numériques

ArcheoNum, carnet du programme « l’Archéologie dans les Humanités numériques » (ArScAn), est consacré à l’évolution des pratiques, méthodes et outils de traitement et de diffusion numériques des documents relatifs aux sciences de l’Antiquité, à l’archéologie et au patrimoine culturel.
Responsables : Virginie Fromageot-Laniepce et Anne-Violaine Szabados (ArScAn)


Brèves mésopotamiennes Archéologie des civilisations du Proche-Orient

Ce blog est né d’un cri d’alarme pour la sauvegarde du patrimoine culturel en Irak et en Syrie. Avec la destruction des sites, des monuments et des musées qui préservent les vestiges de l’ancienne Mésopotamie, c’est notre propre passé qui est irrémédiablement perdu. Pour mieux comprendre ce qui nous lie au Proche-Orient antique, ce blog présentera les découvertes et les avancées de la recherche en assyriologie et en archéologie orientale. L’assyriologie, discipline historique fondée sur le déchiffrement des textes cunéiformes (« en forme de clou »), permet d’aborder des sujets dans des domaines aussi variés que la société, le droit, la littérature, les techniques, l’économie, l’artisanat, les mathématiques, l’astronomie, la médecine, l’art, etc.
Auteur : Cécile Michel (ArScAn)


MILSON - Pour une anthropologie des milieux sonores

Le programme MILSON regroupe anthropologues et artistes qui envisagent le sonore ambiant dans son contexte socioculturel de production et de perception. Il réfléchit aux confins généralement attribués au sonore et explore des objets tels que les productions vocales dans les espaces publics ou d’autres modes d’interactions sonores observables sur les marchés, dans les îlots de quartiers, les lieux de culte, les gares. Il aborde ces sites comme de véritables dispositifs d’interaction sociale qui impliquent des processus de perception sonore et des découpages singuliers de l’espace. En s’appuyant sur les acquis d’autres disciplines (acoustique, architecture et urbanisme, histoire, linguistique, art, informatique), il interroge certaines modalités de construction sensible de la vie sociale sur la base d’enquêtes de terrain effectuées en différents contextes culturels. Il allie de manière raisonnée enquêtes ethnographiques, réflexion théorique, développement d’outils méthodologiques et réalisations multimédia. MILSON est un programme du Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative (LESC/ UMR 7186 du CNRS – Université Paris Ouest Nanterre). Il est actuellement financé par la Fondation Fyssen.
Responsable : Christine Guillebaud (CREM-LESC)