Photo de Q. Borderie

Projets de l'axe « Imaginaires »

Projets de l'axe « Imaginaires »

PROJETS SOUTENUS PAR LA MSH Mondes

MASK. Derrière le masque, le travail : des conflits de la production bénévole au réenchantement de l'industrie textile en France et en Belgique
Responsable scientifique : Maud SIMONET, DR CNRS - UMR 8533 IDHES – UPN - Projet sur 12 mois

Projet de l'axe Imaginaires et de l'axe Objets

Mené en France et en Belgique, ce projet s'intéresse à la manière dont le masque est devenu pendant la crise sanitaire un objet de cristallisation - un support- d'enjeux liés au travail dans des configurations productives et des échelles différentes dans les deux pays. Du masque symbole de l'exploitation des femmes dans le trava il gratuit dénoncé par les couturières solidaires devenues couturières en colère, au masque tremplin pour  la redynamisation des industries textiles et du made in France, ce sont tout à la fois les types de production (bénévole, artisanale, industrielle ... ), les acteur.trices de la productions (collectivités, entreprises, associations, particuliers) et les échelles productives que l'on se propose d'analyser. Ce faisant, le masque devient un prisme pour analyser les transformations des imaginaires liés au travail et au réinvestissement économique et symbolique des productions nationales. Des domiciles de couturières bénévoles aux usines textiles on interrogera la mobilisation et la construction d'imaginaires mêlant le travail et la solidarité, dans le cadre d'un « élan national » sans précédent. Pour ce faire, on abordera en France comme en Belgique la production de masques par deux entrées : les conflits et mobilisations auxquelles la production bénévole a donné lieu et les politiques de renouveau des industries textiles nationales qui ont découlé de la production de masques.

Équipe(s) partenaire(s) : Eve Meuret-Campfort (CRESPPA, UMR 7217 - CNRS/UP8/UPN), Giulia Mensitieri (IDHES, UMR 8533 - UPN), Fanny Gallot (CRHEC EA 4392 - Université Paris Est Créteil)

Durée du projet : 12 mois - Budget 6 200 €

CONFÉRENCES

Conférence de Daniel Salazar « Art that creates places: exploring the spatial value of images in the Maya built environment », 2 avril 2021 de 14h à 16h

JOURNÉES D’ÉTUDE

Journée d'étude « Classer / déclasser : penser et imaginer le monde », 5 novembre 2020 de 9h30 à 17h45